Corruption

SPNH-17 appelle l’ULCC à enquêter sur les 10 dernières années de gestion de la Police Nationale

Le porte-parole du Syndicat National de la Police Nationale d’Haïti (SPNH-17), Garry JEAN BAPTISTE, annonce Mardi 19 décembre 2023, que l’institution qu’il dirige va faire le dépôt d’une demande d’enquête à l’unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) pour analyser la gouvernance des dix (10) dernières années de l’institution policière car dit-il, la corruption est l’un des plus grands maux de la PNH.

Un petit groupe au niveau du haut commandement de la PNH utilise l’institution comme une vache à lait pour s’enrichir, dénonce le responsable du SPNH-17. Le moment est venu pour que ces corrompus au sein de la PNH laissent l’institution, continue le syndicaliste avec colère.

Garry JEAN BAPTISTE souligne que souvent des pays étrangers octroient des dons à la police nationale d’Haïti pourtant les conditions de travail restent les mêmes. Les policiers sont toujours responsables du confectionnement de leurs uniformes ainsi que leurs chaussures, ajoute t-il.

« Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti (IGPNH) prouve qu’elle peut seulement sanctionner des agents qui n’ont pas des amis au plus haut niveau de l’État car cette entité de la PNH n’a jamais sanctionné un Haut Gradé pourtant plusieurs sont soupçonnés dans des actes illégaux», argue le porte-porte du SPNH-17.

Aujourd’hui la lutte contre la corruption au sein de la PNH est lancée. Nous n’allons pas négocier sous le sang des policiers décédés. Même dans la faim, nous continuerons la bataille, soutient Garry JEAN BAPTISTE.

INNOVA NEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page