Politique

Haïti : Rénald Lubérice considère le Premier ministre Ariel Henry comme un hors la loi au même titre que « Lanmò San jou, Ti Lapli et consorts »

L’ancien secrétaire général du conseil des ministres sous la gouvernance de l’ancien président Jovenel Moïse déclare, lundi 15 janvier 2024, sur son compte X anciennement appelé Twitter, que le Premier ministre Ariel Henry ainsi que tous les chefs de gangs comme TI LAPLI, LANMÒ SAN JOU sont tous des personnes en conflit avec la loi.

L’auteur du livre « Est-ce que ça dérange ? », soutient qu’il n’est prévu nulle part dans la constitution haïtienne qu’un Premier ministre, en l’absence du président puisse diriger le pays pendant plus de 120 jours.

Selon son analyse sur la crise haïtienne, le politologue estime que le seul engagement possible pour Ariel Henry, et qu’il sera tenu de respecter, c’est sa démission. Tout le reste n’est que de la poudre aux yeux, ajoute t-il.

En ce mi-janvier 2024, une peur s’installe dans le pays en raison de la date du 7 février qui approche faisant objet de plusieurs annonces de mobilisations populaires, de propositions de sortie de crise et analyses sur la gouvernance du Dr Ariel Henry.

Entre-temps, l’insécurité connaît une montée inquiétante avec de nouveaux cas d’enlèvement et des tirs d’armes automatiques chaque jour surtout dans l’aire Métropolitaine de Port-au-Prince.

INNOVA NEWS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page