Corruption

Haïti : Jean Max Bellerive, Nenel Cassy et Hervé Fourcand sanctionnés par les États-Unis

Les États-Unis sanctionnent un ancien premier ministre et deux anciens Sénateurs haïtiens. Il s’agit de l’ancien premier ministre et ministre de la planification, Jean Max Bellerive et les anciens Sénateurs Nenel Cassy et Hervé Fourcand.

Il s’agit d’une décision prise à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption et de l’ouverture de la Conférence des États partis à la Convention des Nations Unies contre la corruption.

Les États-Unis disent prendre ces mesures pour promouvoir la responsabilité des acteurs corrompus dans le monde.

Conformément à l’article 7031(c), le Département d’État désigne publiquement Bellerive pour avoir abusé de sa position publique en participant à des activités de corruption portant atteinte à l’intégrité du gouvernement haïtien. Dans le cadre de cette action, des membres de sa famille immédiate sont également désignés, dont sa conjointe Myriam Estevez De Bellerive et ses filles adultes Diana Jennifer Bellerive et Jessica Bellerive.

Nenel Cassy est sanctionné pour avoir abusé de sa position publique en participant à des activités de corruption portant atteinte à l’intégrité du gouvernement haïtien. Dans le cadre de cette action, des membres de sa famille immédiate sont également désignés, dont son épouse Katherine Cassy Chery et un enfant mineur.

C’est le même cas de figure pour Hervé Fourcand, ancien sénateur. Il a abusé de sa position publique en participant à des activités de corruption portant atteinte à l’intégrité du gouvernement haïtien, informe le Département d’État.

Il faut souligner que Nenel Cassy est déjà épinglé par l’ULCC pour corruption et enrichissement illicite.

INNOVA NEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page