Éducation

Haïti-Crise : Risque de fermeture temporaire de l’Université Quisqueya

La crise socio-politique et l’insécurité en Haïti ont des graves conséquences sur le fonctionnement des universités en Haïti.

C’est le cas de l’Université Quisqueya qui n’écarte pas la possibilité de fermer « temporairement » pour manque d’argent dans un contexte où plusieurs institutions d’enseignement supérieur de premier plan révèlent à AyiboPost une plongée significative des inscriptions.

Par exemple, en janvier 2019, cette université avait 3 585 étudiants. À la même époque, en 2021, ce chiffre passait à 2 204.

Par contre, en novembre, cette année, l’institution d’éducation supérieure compte à peine 850 apprenants pour ses six facultés, une baisse extraordinaire de plus de 76 % par rapport à 2019, rapporte Pradel Henriquez.

Il faut souligner que cette baisse des nouveaux inscrits est constatée même au niveau des différentes entités de l’Université d’État d’Haïti. La situation sécuritaire du pays, les crises socio-économiques sont entre autres facteur pouvant expliquer ce phénomène. Les jeunes se tournent de préférence vers des pays de l’Amérique Latine et les États-Unis en particulier à la recherche d’une « vie meilleure ».

 

INNOVA NEWS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page