Politique

Haïti-Crise politique : « Ceux qui plaident pour la Présidence, un pouvoir bicéphale doivent l’oublier », dixit Sorel Jacinthe

Les rencontres de la quatrième mission de la CARICOM visant à encourager les acteurs Haïtiens à trouver une sortie de crise prennent fin le 13 décembre sans la signature d’aucun accord. L’ancien sénateur Sorel Jacinthe, signataire de l’accord du 21 décembre, allié de l’actuel gouvernement a conseillé jeudi 14 décembre 2023, à l’opposition d’oublier la question du pouvoir bicéphale durant la période transitoire.

Même le Premier ministre Ariel Henry, si on veut lui donner les règnes de la Présidence, il ne pourra pas les prendre, soutient Sorel Jacinthe.

« La seule façon d’accaparer la Présidence, c’est de prendre une armée, trouver des moyens politiques et prendre votre pouvoir », soutient l’ancien parlementaire énergiquement.

Sorel Jacinthe fait savoir que tous les pays d’amis d’Haïti sont opposés à l’installation d’un Président au Palais National. Si vous Pouvez le faire, allez y mais nous n’appuyons pas cette démarche, a soutenu la communauté internationale, si on fait foi aux dires de l’ancien président de la chambre des députés.

Pour Sorel Jacinthe, la crise haïtienne n’est pas seulement interne, elle est aussi externe.

INNOVA NEWS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page