Sécurité/Insécurité

Artibonite : Les gangs tuent, blessent et kidnappent 1 694 personnes de Janvier 2022 à Octobre 2023, selon BINUH

Le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) rapporte que 1 694 personnes sont tuées, blessées ou enlevées de janvier 2022 et octobre 2023 dans le département de l’Artibonite. Ces actes résultent des violences armées dans la région Bas-Artibonite, selon la structure onusienne.

Dans un rapport publié le mardi 28 novembre 2023, le BINUH a révélé que du 1er janvier 2022 et le 31 octobre 2023, 350 personnes sont tuées, 226 blessées et 1 118 autres enlevées dans l’Artibonite.

Parmi les victimes, 1 694 sont tuées, blessées et kidnappées dans le Département de l’Artibonite.

Le BINUH informe que depuis juillet 2022, la violence armée a atteint son paroxysme. En outre, 22,000 personnes ont été contraintes d’abandonner leurs villages durant cette période.

Selon les statistiques 70% des  victimes sont des hommes, 29% des femmes et 1%  des enfants. Près d’une vingtaine de groupes armés criminels, incluant les gangs et les groupes d’auto-défense opèrent dans le dit département.

En guise de conclusion, l’agence onusienne exhorte les autorités haïtiennes et la communauté internationale à agir vite à travers le déploiement de la force multinationale afin de venir en aide à la population civile asphyxiée par les actes criminels des gangs armés.

INNOVANEWS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page